Le solde des transactions courantes s’améliore au T3 mais reste dégradé

Après un second trimestre marqué par une forte détérioration de la balance des transactions courantes due notamment à la première vague de l’épidémie de la Covid19, les échanges de biens de la France s’améliorent tandis que la contribution des services reste quasi inchangée. Au 3ème trimestre, le déficit de la balance des transactions courantes diminue (-16 Mds€, après -18,9 Mds€ au T2).  Le déficit des biens se réduit de 3,9 Mds€, malgré une hausse de la facture énergétique de 0,8 Md€. On peut néanmoins noter une reprise des services de voyages (tourisme et voyages d’affaires) au 3ème trimestre dont l’excédent atteint 1,7 Md€, le recul de l’épidémie de la Covid19 pendant l’été ayant autorisé les déplacements vers la France ou à l’étranger.

Pour aller plus loin :